Grand oral : un marrainage solidaire et féminin des lycéennes pour réussir l’épreuve !

Le samedi 5 juin 2021, des formatrices professionnelles en prise de parole en public proposent d'accompagner gracieusement plusieurs centaines de lycéennes, en visioconférence.

L'objectif : apporter de précieux conseils individualisés, tant pour préparer la structure que la posture, pour leur Grand oral. Cette démarche unique et d'envergure nationale est basée sur le principe de la sororité : la solidarité entre femmes.

Les lycéennes ont subi de plein fouet les conséquences de la pandémie sur leur scolarité et leur socialisation, alors même que cette année leur pose un enjeu de taille : le Grand oral. Nouvelle épreuve du baccalauréat général et technologique, elle est présentée comme un "levier d'égalité des chances". Mais comment s'y préparer entre des périodes de confinement, des cours en demi-classe ou à distance ? Cette situation a même mis en débat au mois de mars dernier le maintien de l'épreuve.

Le Grand oral a pour objet de démontrer la capacité à argumenter et à être éloquent. Or, des études prouvent que la prise de parole des filles est moins aisée que celle des garçons, dès l'école primaire et secondaire. Les sources de différences entre l'expression des femmes et des hommes sont multiples :

      • complexes et jugement sur le corps féminin,
      • stéréotypes sur la voix des femmes,
      • injonctions culturelles et sociales à être "parfaites", "sages", discrètes",
      • ou encore le peu de visibilité des femmes dans les médias, la culture, les livres d'Histoire.

Une journée de solidarité entre femmes

"Les Nouvelles Oratrices" est un collectif de professionnelles de la prise de parole en public : formatrices, coachs, comédiennes, metteuses en scène, expertes égalité FH. Elles ont décidé d'aider les lycéennes sur une journée, en s'associant à de nombreuses autres professionnelles à travers la France. C'est un coup de pouce, en dehors des actions de l'Education Nationale.

Après seulement 72 heures de mobilisation sur LinkedIn, elles sont déjà 80 professionnelles à travers toute la France à avoir répondu présentes ! Soit plus de 500 créneaux de coaching à offrir.

Klaxoon, membre du Next40, et spécialiste des solutions collaboratives conçues pour un travail en équipe efficace, créatif et inclusif, a répondu positivement à notre sollicitation bénévole. L'entreprise met à disposition sa plateforme collaborative Board. C'est un pari de Fanny Dufour, fondatrice de Les Nouvelles Oratrices : "En tant qu'acteurs économiques, nous devons soutenir notre communauté et les talents de demain. Les professionnels ont reçu de nombreuses marques de solidarité pendant la crise sanitaire ; à notre tour d'aider nos concitoyennes lycéennes."

Des conseils individualisés pour bien se préparer

3 sessions de 2 heures sont proposées aux lycéennes (10h-12h, 13h-15h, 16h-18h). A chaque session, elles rencontreront une coach pour les aider individuellement ou collectivement sur leur oral. Des conseils pour structurer son argumentaire, pour gagner en confiance, pour se détendre avant une prise de parole, et des vidéos "tutoratrices" seront disponibles.

Les lycéennes pourront s'inscrire pour réserver  leur créneau de coaching à partir du 15 mai : https://marrainage-grand-oral.eventbrite.fr. Les parents et les enseignants peuvent encourager leurs filles et venir poser leurs questions sur la plateforme Klaxoon pour mieux les accompagner.

Liens utiles :

L'inscription des lycéennes sera ouverte à partir du 15 mai  sur : https://marrainage-grand-oral.eventbrite.fr
Si vous souhaitez proposer votre aide en tant que professionnelle pour coacher samedi 5 juin des lycéennes, inscrivez-vous ici : https://forms.gle/F5qbB3a3T2BEmeEP7

Autrice : Fanny.

Pour aller plus loin :

  • Tout savoir sur le "Rapport Baccalauréat 2021" de Cyril Delhay, remis à Jean-Michel Blanquer, ministre de l'Education nationale et de la Jeunesse, le 19 juin 2019.
  • Etude sur les différences du genre dans la prise de parole des jeunes, avec une bibliographie conséquente sur le sujet : Océane Garcia, Charline Moreau. "La prise de parole entre filles et garçons au cycle 3 : le pouvoir aux garçons ?". Education. 2017. 

Article récents

Entretien avec Maude Lachuer – Référente mixité chez We Ker

Maude Lachuer, référente mixité au sein de l’association We Ker à Rennes, nous parle aujourd’hui de la prise de parole auprès des jeunes publics, au début de leur insertion professionnelle.  Inégalités salariales dès le premier job, valorisation de la parole de...

Gagnez en performance grâce à la mixité de genre !

Les femmes sont-elles assez présentes en entreprise ? Qu'en est-il alors lorsqu'une mixité est atteinte ? Pour trouver des réponses à ces questions, nous avons discuté avec Isabelle Gueguen, experte de l’égalité professionnelle et co-fondatrice du cabinet Perfégal....

3 vidéos TED qu’on vous conseille !

Vous avez quelques minutes devant vous ? On a quelque chose qui devrait vous intéresser ! Stéréotypes, économie, super-pouvoirs… Découvrez notre sélection de vidéos TEDx d’intervenantes passionnées et passionnantes, habitées par leurs convictions et enthousiasmées de...

Démarrer son activité l’année de la Covid-19 : mode d’emploi

La date de lancement était pour moi une évidence, un symbole de l’essence même du projet : le 8 mars. La journée des droits des femmes. Parce que la prise de parole est un droit, et que nombre de nous en sont encore privées. Il suffit de regarder le pourcentage...